lundi, janvier 01, 2007

Le Grand Tour du Portugal

Par Léon Raymond


Le Portugal est un pays très intéressant à visiter. L’histoire se voit dans les cités médiévales. Ses villes nous révèlent leur passé aux cultures différentes. La visite de ce pays au climat tempéré se fait bien au printemps et à l’automne particulièrement.
L’été, la chaleur peut incommoder certaines personnes. Deux grands fleuves parcourent le Portugal : le Tage passe à Lisbonne et le Douro à Porto. Ils prennent leur source en Espagne.
La population est d’environ 10 millions de personnes.

Voir l’adresse suivante pour plus d’informations détaillées sur ce pays.
http://www.portugalmania.com/plans/index.htm

Les endroits que nous avons visités : (fin septembre et début octobre 2005)
Lisbonne, l’Estoril, Cascais, Sintra, Obidos, Batalha, Fatima, Porto, Amarante, Coimbra, Tomar, Marvell, Évora, Taira et retour à Lisbonne.

LisbonneLa visite du Portugal commence souvent à Lisbonne, ville riche en l’histoire.
La Tour Belém (photo), le Monastère des Hiéronymites, le Château St-Georges sont les premiers endroits visités. Par la suite, il y a la Place du Commerce (Praça do Comércio), la baixa, le quartier d’Alfama et ses rues typiques… Lisbonne fut l’Hôte de l’Expo Universelle de 1998.





L’Estoril et Cascais
La région de l’Estoril est située à 20 kilomètres de Lisbonne. Toute la côte est garnie de plages et Cascais offre une admirable baie de sable à la sortie du Fleuve Tage. Superbe endroit pour les touristes.






Photo : Vue de Cascais.Sintra
Généralement, l’Estoril, Cascais et Sintra font l’objet d’une journée de visite au départ de Lisbonne. Sintra nous offre le Palácio Nacional une résidence que les rois du Portugal habitaient l’été. Sintra est unique par son paysage accidenté et ses maisons aux styles bien différents.
Photo, le Palacio Nacional



Obidos
Obidos est une cité entourée de murs comme Saint-Malo en France. Au nord de Lisbonne, elle est une des villes les plus pittoresques et romantiques du Portugal. Ses rues étroites lui donnent un cachet particulier. Cette ville fut donnée au 13e siècle à la reine Isabel de Aragon. Photo : rue d’Obidos




Batalha
Batalha possède un ensemble monastique classé Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. C’est un monument qui nous rappelle l’histoire d’une victoire du Portugal en guise de remerciement à la Vierge au 14e siècle. Derrière l’église, il y a des chapelles inachevées.





FatimaFatima, ville d’environ 10,000 habitants attire 5 millions de visiteurs annuellement. Le sanctuaire fut construit pour commémorer les apparitions de La Vierge en 1917. C’est un lieu de prières et la ville garde son caractère particulier d’endroit paisible.

Porto
Porto, deuxième ville en importance avec Lisbonne, est située à l’embouchure du rio Douro. Ses rives sont escarpées et reliées par de nombreux ponts. Les amateurs de vin connaissent bien le Porto. Une ballade en bateau sur le rio Douro s’impose pour bien comprendre cette ville très intéressante et différente. Le cœur de Porto est la Ribeira; là où se trouvent plusieurs monuments, cathédrales et l’activité principale des gens. Une ville à voir.






Amarante
Amarante a un palais de 17e siècle et est traversée par le Tâmega tout en étant entourée de montagnes. Photo: Eglise et monastère de Sao Gonçalo




Coimbra
Ville universitaire datant du 12e siècle. Au Largo da Sé Velha se trouve l’ancienne cathédrale de Coimbra. Une marche vous permettra de découvrir ses rues anciennes et ses places publiques. Ville très agréable à visiter.

Tomar
Tomar doit sa renommée à son château fort de l'ordre des Templiers. Le Rio Nabão coule dans cette petite ville et s’intègre bien au paysage verdoyant. Le Castelo dos Templários (photo) vaut à lui seul une visite. Le style manuélin se joint au style byzantin et à la Renaissance dans ce château. La fenêtre de Tomar de style manuélin mérite une visite.






Marvao
Après avoir traversé les plaines de l’Alentejo, nous rejoignons Marvao situé sur un des sommets de la Serra de Sao Mamede. Il faut voir les rues étroites qui serpentent ce petit village portugais et son château datant du 13e siècle.

Evora
Evora, la ville aux maisons blanches avec ses ruelles au caractère mauresque, vous offre le Temple romain, la cathédrale gothique, la Chapelle des Os et des ruelles étroites. La Praça do Giraldo constitue la place centrale de cette ville.

TaviraTavira est appelée souvent la Venise de l’Algarve. À trois kilomètres, se trouve Ilha de Tavira bordée de belles plages. Par son emplacement, Tavira est une ville active à cause de sa proximité avec le Maroc. Une excursion, ce jour-là, nous a fait découvrir la côte et la flore de l’Algarve et nous avons fait des arrêts au Cap Saint-Vincent et à la Ponta da Piedade.






Une fenêtre au style manuélin qu’on retrouve au Portugal à Tomar





Retour à Lisbonne pour notre rentrée au Canada.

L’histoire, la nature, la température font bon ménage dans ce pays à découvrir.

Quelques faits à souligner :
Température très agréable
Réseau routier très moderne
Infrastructures hôtelières excellentes
La langue anglaise est bien comprise

Enfin, ce fut un très agréable voyage avec un groupe de 38 Québécois(e)s.

Une adresse très intéressante sur Internet :
http://www.voyagevirtuel.info/carte-portugal.php

Merci de m’avoir lu.

1 commentaire:

Guy a dit...

Très beau site sur le Portugal!
Ça me rappelle votre voyage de 3 semaines là-bas en octobre 2002!
Ça t'avait même inspiré un beau poème : "Portugal"

Portugal

Toi, jadis un empire
Toi qui vis de nostalgie
J’entends tes soupirs
Ceux de tes rêves enfouis

J’ai visité tes cathédrales et tes châteaux
J’ai marché dans tes bourgs médiévaux
Grand est ton glorieux passé
Quelle démesure la folie de tes rois!

Lisbonne et son désastre de 1755
Tomar et ses chevaliers du Christ
Coimbra et son illustre université
Porto et son fameux vin
L’Algarve, copie U.S.A.
Castelo de Vide et la sainte paix

Oui, Portugal, terre sympathique
Qu’il fait bon de te visiter!
Revivre l’héroïsme passé
Écouter ton fado
Boire ton Vinho Verde
Flâner le long du Tage
Ou encore dans la vaste Alentejo…

Ô Portugal, maintenant tu vis
À l’heure de l’euro
Mondialisation oblige…
Dans le Bairo Alto de Lisboa
Amalia, voix mythique de ton peuple
Fait toujours vibrer
Les âmes de la jadis Lusitanie.